Aller au contenu

Tout ce qu’il faut savoir avant de remplacer son moteur pour motorisation portail

Au fil des années, il se peut que votre motorisation portail n’assure plus la même performance qu’avant. Comme tout appareil électrique, elle peut en effet se rouiller. Et s’il n’est plus possible de la réparer, on peut être amené à la remplacer. Cela dit, changer son automatisme de portail ne se fait pas n’importe comment. Si vous désirez le remplacer en entier, tant mieux. En revanche, si vous voulez uniquement changer le moteur, c’est une autre histoire. Voici quelques conseils qui vous aideront à bien choisir votre moteur seul pour portail.

Qu’est-ce qu’un moteur seul pour motorisation portail ?

Pour commencer, une motorisation portail est un ensemble d’éléments dont les fonctions associées permettent de rendre l’ouverture automatique du portail. Le moteur fait partie de ces éléments, si ce n’est l’essentiel. C’est le moteur qui génère le mouvement permettant d’ouvrir ou de fermer le portail électrique une fois que l’on appuie sur une touche de la télécommande. Il s’agit donc du cœur même de la motorisation et celle-ci ne pourra fonctionnement sans sa présence. À noter que le moteur pour motorisation portail s’installe facilement. Cependant, cela dépend du type de portail que l’on a.

Comment bien choisir son moteur seul pour automatisme de portail ?

Si vous désirez changer uniquement le moteur de votre automatisme, il vous faudra trouver un modèle identique à votre moteur actuel. Sinon, informez-vous s’il existe un modèle compatible qui peut fonctionner avec votre motorisation portail. De cette manière, vous pourrez acheter un moteur plus performant et plus endurant que le dernier. Cela dit, dans votre choix, il convient toujours de prendre en compte certains critères.

Pour commencer, tâchez de choisir un moteur de la même marque que celui que vous avez déjà. C’est un important critère de compatibilité ! Il faut qu’il soit tout à fait identique pour que l’on puisse être sûr qu’il fonctionnera. Par ailleurs, le moteur de remplacement doit avoir les mêmes caractéristiques que l’ancien. On parle plus précisément ici de caractéristiques relatives à l’alimentation, à la puissance, etc.

Publié dansMotorisations